Présentation de l'équipe La Roue Marseillaise "Episode 15"

Barthelemy Gardel
Odoo • Image et Texte
Stéphane

L’ÉQUIPE DE La Roue Marseillaise : Stéphane
Multi-fonction, aux capacités éclectiques, encore mieux que la Magimix.
Cet homme est une machine à reconnaissance faciale, qui pourrait être homologué par la NASA, Interpol et Meta réunis : il peut reconnaître des personnes qu'il a vues une fois dans sa vie -rien qu'en visio, siouplé, balèze, le type- et alors qu'il est au guichet d'un festival, dans la file d'attente, il peut vous repérer la dite personne vue une fois en visio et le pire... c'est qu'il ne se trompe pas !
Est-ce que Stéphane travaille avec James Bond ? Pas du tout ! Il est développeur informatique et c'est notre Monsieur réseaux sociaux (c'est lui qui nous conseille) et plus spécifiquement, il s'occupe de notre page LinkedIn. Il siège à la Collégiale depuis mai 2022, mais cela fait quelques mois qu'il avait envie de rejoindre notre bande de dingos.
Lui aussi, on lui a demandé de se définir en trois adjectifs et il a fallu relancer et relancer, pour finir par obtenir un aveu : "Voilà, je suis pas sûr que ça t’arrange mais honnêtement, c’est un exercice que je ne fais presque jamais : l’introspection." C'était donc ça : Stéphane est un extraverti, un jovial; l'exploration intérieure façon spéléo de l'âme, très peu pour lui.
Ingénieux et perspicace, il s'intéresse à l'informatique, l'écologie, l'économie, entre autres, et surtout il aime les analyser pour les comprendre. Épicurien, il a à cœur de savoir ce qui passe par son assiette ou son verre. Et en parlant de verre, il va être question de chope puisque Stéphane est un zythophile.
Est-ce que c'est parce qu'il aime les animaux ? Perdu ! Stéphane est un fan de bières : du grec ancien ζῦθος, zŷthos (« bière »), petite minute culturelle et linguistique. Donc autant vous dire qu'avec nous il est comblé : rien qu'à Marseille, il y a de quoi faire côté brasseurs.
Sous ses airs sérieux se cache un fan de métal (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est l'autre nom du hard rock, celui qui décoiffe un peu) : il ne raterait certains concerts pour rien au monde, parce que le gros son, c'est sacré. Mais Stéphane, c'est aussi beaucoup de générosité et de chaleur humaine car pour lui, c'est important de passer du temps en famille ou avec des amis : "Si en plus ça inclut la zythophilie et les concerts, c’est encore mieux !"

Alors, elle fait tout ça, la Magimix ? Ben non : nous, on préfère notre Magicstéph.

 

Pour lire ou relire les épisodes précédents :

épisode 1épisode 2  épisode 3 épisode 4 épisode 5 épisode 6 épisode 7

 épisode 8épisode 9 épisode 10 épisode 11 épisode 12 épisode 13 épisode 14