Qui sommes-nous ?



La Roue c'est un autre modèle de démocratie. 

  On parle de démocratie directe : moins d'intermédiaires, plus de poids dans les décisions.
Et ce qu'on sait, c'est que ça marche mieux sur des territoires circonscrits où le local est une réalité.

Avant toute chose, il faut se familiariser avec notre jargon

Chez nous, à la place du traditionnel "Conseil d'Administration" (C.A.),  nous avons une Collégiale.
Au lieu d'une "Présidence" de Conseil,  des "Membres" tous au même niveau. Une "Coordinatrice" ou un "Coordinateur" plutôt qu'une "Directrice" ou un "Directeur".
Cependant, une figure emblématique demeure : la personne chargée de la trésorerie.

Mais pourquoi donc ? Parce que nous fonctionnons avec une gouvernance coopérative, dite "horizontale", c'est à dire qu'il n'y a pas de hiérarchie : la voix de chaque membre a autant de poids. Suivez-nous, on vous explique tout :


La Collégiale S.E.V.E la Roue

Une première, puis une deuxième et maintenant 7 associations... S.E.V.E 84 pour le Vaucluse, S.E.V.E 04 pour les Alpes de Haute-Provence (actuellement en sommeil car en recherche de bénévoles), "MoPSA" pour "Monnaie en Pays Salonais", "Monnaie d'A" (Arles), MLCC 05 pour "Monnaie Locale Complémentaire et Citoyenne 05" (Hautes-Alpes), "MLPA" pour "Monnaie Locale en Pays d'Aix" et La Roue Marseillaise.
7 associations ? Oui ! Les 6 antennes locales actives plus l'association "mère" : S.E.V.E La Roue (ou S.L.R.). C'est la pratique qui nous a fait choisir de nous doter d'un organe de mutualisation.
La sève, qui irrigue l'ensemble de l'arbre. L'arbre et toutes ces branches particulières. Mais au fond, une seule et même espèce. L'image est parlante non ?
Et bien c'est ça, notre gouvernance. De plus, avec une monnaie qui circule sur un territoire aussi grand, il était devenu nécessaire d'avoir un interlocuteur unique pour mieux dialoguer avec d'autres niveaux que l'échelon du bassin de vie. Tout en ne devenant pas un organe de pilotage hors sol.
Pour que l'équilibre soit respecté, 2 membres de chaque Collégiale Locale, quand ils se sont portés volontaires, siègent à la Collégiale de S.L.R., qui se réunit tous les 3 mois.
Ainsi, des décisions qui se répercuteraient sur l'ensemble des associations sont mûries, réfléchies et discutées en considérant que chaque association, quel que soit son stade de développement ou sa date d'arrivée dans le réseau, a le même droit à la parole (survolez les bulles pour découvrir le visage des membres) :


La Collégiale de notre antenne

Elle est composée de 3 à 15 membres, comme l'indiquent nos statuts. Les membres de la collégiale sont élus chaque année, par l'assemblée générale et sont rééligibles.

La collégiale est investie des pouvoirs nécessaires au fonctionnement de l’association : elle peut désigner un de ses membres pour représenter l’association dans tous les actes de la vie civile.

Les responsabilités spécifiques au sein de cette Collégiale sont :

  •  La représentation de La Roue marseillaise auprès de S. E. V. E. la Roue (souvenez-vous, c'est l'instance regroupant toutes les antennes du territoire : Marseille, Aix, Arles, Salon, le 04, le 05 et le 84).

  •  Les chargés de trésorerie : ils gèrent le fonds de garantie (compte stockant les échanges d'euros pour avoir des roues) et le compte de fonctionnement (compte courant de l'association). Le fonds de garantie, c'est donc le compte de dépôt, dit "de nantissement", car il s'agit des euros convertis en roues (eh non, le trésorier ne les garde pas chez lui comme Picsou, mais les dépose à la Nef ! Et puis c'est la loi de 2014, l'article 16 de la Loi ESS de Juillet 2014si vous voulez tout savoir, qui préconise ce dépôt). Le compte de fonctionnement, c'est celui qui collecte les adhésions et les dons des adhérents et qui permet à l'association de payer ses frais.

Quelques précisions importantes :

  • Les décisions sont prises au consentement : lorsqu'une proposition est faite, si personne ne s'oppose, elle est adoptée. Cela veut dire que nous allons toujours vers l'objet commun et nous discutons de façon à éviter l'objection : cela prend du temps, mais de cette façon, cela évite des frustrations et des tensions inutiles. Les décisions importantes peuvent donc ainsi être reformulées, révisées afin qu'un maximum de personnes y adhère.

  • Les salariés peuvent participer aux discussions et ont un pouvoir de décision si les termes de leur contrat respecte lesconditions prévues par  le Code général des impôts.

  • Vous aurez remarqué qu'il n'y a pas de président, ni de vice-président, ce qui veut dire que la voix d'un membre est égale à celle d'un autre et donc tout le monde est de fait au même niveau. C'est pour cette raison que l'on parle de gouvernance coopérative ou "gouvernance horizontale". Même la personne chargée de la coordination ne peut avoir de prépondérance sur les autres membres  : c'est une autre différence notable avec les structures comprenant un Président (survolez les boutons avec un + pour découvrir la présentation détaillée des membres) :


Les réunions mensuelles

Chaque mois, l'équipe des bénévoles et salariés se réunit pour parler des questionnements du moment, lancer les groupes de travail sur un chantier donné (le lancement de la Roue numérique, la refonte du site internet, etc). Tout le monde peut venir car la réunion est, comme toutes les réunions de la Roue marseillaise, ouverte aux citoyens : l'ordre du jour est public (chacun peut consulter de quoi il sera question sur notre site). Ce n'est pas une réunion d'information, mais une réunion de travail et les tâches de l'équipe de la Roue marseillaise ne manquent pas !
Que l'on soit nouvel adhérent ou ancien, compétent ou non, participer à la réunion, c'est une manière de se réapproprier la monnaie et tout le monde peut intervenir, proposer des idées ou juste écouter ce qui se dit : plus nous sommes, plus les discussions sont intéressantes.
"Ça m'intéresse beaucoup, mais moi je suis infirmier, qu'est-ce que je peux apporter ?" : voici une phrase entendue au détour d'une conversation dans un commerce.
Quels que soient votre profil ou vos compétences, vous pouvez apporter votre pierre à l'édifice car nos chantiers et questionnements sont transversaux : toutes les bonnes idées sont à prendre et dans ce cas précis, vous pouvez aider, même dans le domaine de la santé : nous organisons des évènements autour de thématiques diverses et variées et il nous est arrivé d'organiser des apéro anti-gaspi avec notre adhérent "Coucoun" pour sensibiliser à l'alimentation saine, par exemple.

Lors des réunions, pour que tout le monde puisse suivre et se comprenne sans interrompre les discussions, nous mettons en place des signes :